Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +Linkedin
A- A A+

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Séminaire essentiellement ouvert au départ aux sophrologues ayant terminé leur formation qui se déroulait sur 5 cycles, il était optionnel. Il est devenu obligatoire (6° cycle) pour l’obtention du DES de Sophrologie.

C’est un cycle qui s’impose de lui-même, en ce début du 21° siècle, à une période où le paradigme scientiste s’essouffle.

Toute évolution se traduit par des valeurs que les consciences individuelles s’approprient avec plus ou moins de bonheur. Du XVI siècle à ce jour, nous sommes passés de la terre centre de l’univers au soleil centre de l’univers pour arriver aujourd’hui à ce qu’on ne soit qu’une étoile parmi des milliards d’étoiles. Cet anonymat cosmique laisse beaucoup sur sa faim car à l’intérieur de chacun persiste la sensation de centre.

La science apparaît aujourd’hui de plus en plus et de façon naturelle comme un discours à postériori sur les processus du phénomène que le phénomène lui-même. Elle devient descriptive et non explicative de la vie.
Par conséquent DEVENIR redevient une question cruciale pour les individus et les groupes humains. Il y a changement dans les références.
Le développement de soi, est-ce toujours libérer la pulsion (psychanalyse freudienne) ou utiliser toute sa volonté, rien que sa propre volonté (existentialisme, phénoménologie) ?
S’acquitte-t-on existentiellement par le « je suis » et le « j’ai conscience »? Quelle action tire-t-on de l’expérience de l’unité du sujet et de l’objet ? Nous agissons de façon dialectique ou sommes-nous agis par la dialectique ?
Il y a l’histoire et la conscience de l’histoire, il y a la liberté avec conscience et la liberté sans conscience. Entre quoi et quoi chercher aujourd’hui l’équilibre ? Le centre ou le milieu dans la réalité duale est-il vertical ou horizontal ?
Crise de la personne ou crise des valeurs : le développement de soi est une recherche personnelle dans une finalité,…, quelle finalité aujourd’hui ?
« Sophrologie et paradigmes » tentera d’y répondre.

Contenu

- Paradigme et approche par les paradigmes
- La pensée philosophique comme réflexion paradigmatique
- Les axes fondamentaux de la réflexion paradigmatique
- Problématique de l’esprit et de la matière
- Problématique de la temporalité
- Problématique de la connaissance
- Epistémologie et paradigmes
- Vers une Méta-conscience
- Les systèmes de conception et de recherche de sens
- L’homme « final »
- Devenir et dialectique
- Les conceptions sophrologiques de la conscience
- Vers une sophroanalyse à « visée paradigmatique ».
- Devenir, conscience pure ou système de référence ?

Ateliers pratiques

. RD IV
. Les illusions perceptives (psychologie générale)
. Maximes philosophiques et perception
.Textes philosophiques et contextes.
. Méditation et système de référence

L'Edhes

L'Ecole des Hautes Etudes de Sophrologie et Bioanalyse (EDHES) a commencé ses activités en 1971, en tant que Centre de Sophrologie de Paris, et a évolué ensuite pour devenir en 1988 faculté libre...

La sophrologie

La Sophrologie est une science, un art thérapeutique et une philosophie. C’est une science qui a pour objet l’étude de la conscience humaine et de ses modifications par des moyens physiques, chi...

Déontologie

La convention européenne de déontologie est une proposition de règles et de valeurs qui ont pour objet de servir aux hommes et aux femmes qui se destinent à la pratique de la sophrologie quel que ...
Remonter