Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +Linkedin
A- A A+

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La sophroanalyse est un procédé pour l’investigation des processus mentaux et une méthode pour le traitement des troubles psychiques et en particulier la névrose.

L’enseignement de la sophrologie analytique est conçu comme une entrée dans un processus continu d’interrogation des mécanismes et des manifestations de l’inconscient, tant dans l’élaboration des savoirs que dans la pratique clinique et l’expérience personnelle.

La sophroanalyse a fait l’objet de constants développements théoriques et cliniques, elle part des bases théoriques freudienne, jungienne et lacanienne, fait appel aux techniques du cycle supérieur du trainnig autogène et du « rêve éveillé » pour aboutir, aujourd’hui, à une sophroanalyse intégrative à visée phénoméno-structurale. On parle depuis les années 90 d’inconscient phénoménologique. La sophroanalyse, à l’heure actuelle et dans ce début de 21° siècle, prend de plus en plus une orientation à visée paradigmatique. Le phénomène et sa transcendance, postulat de départ de la sophrologie, permet d’éviter les écueils de la juxtaposition et du dogmatisme : « les structures phroniques de la conscience possèdent, à « l’état latent » et « sous-jacent », toutes les possibilités de l’être humain d’une évolution et d’une transformation. Les mécanismes de la conscience d’immanence et de rétromanence produisent l’intégration dynamique de l’être » (Alfonso Caycédo).

La formation à la sophrologie analytique comporte trois axes : la sophroanalyse personnelle, les cures supervisées et les séminaires.

- L’analyse personnelle : elle constitue la référence première qui inaugure un processus dont elle restera indissociable et qui se poursuivra dans toute réflexion sophroanalytique ultérieure. La personne qui désire poursuivre une formation analytique aura à entreprendre une analyse avec un sophroanalyste agréé par l’école.

Après un temps suffisant d’analyse personnelle et lorsque le candidat se sent prêt à entreprendre des analyses sous supervision, il peut faire acte de candidature pour préparer le DES de sophrologie analytique. Outre l’intérêt certain pour les relations humaines et l’inconscient, le candidat devra posséder une expérience clinique qui lui aura permis de se familiariser avec le transfert et le contre-transfert.

- Analyses supervisées (cures assistées) : l’analyste en formation entreprend quatre cures avec l’assistance pour chacune d’elle d’un membre de l’école qu’il choisit. Les supervisions sont individuelles, mais aussi collectives.
Il est conseillé que le début de la pratique des cures supervisées se fasse pendant que se poursuit l’analyse personnelle du candidat.

- Les séminaires : les analystes en formation auront à participer aux séminaires théoriques dispensés par l’école et aux ateliers pratiques dispensés par le centre de biothérapie.

- Évaluation de la formation : l’analyste en formation est invité à faire périodiquement rapport de l’état d’avancement de sa formation

- Formation continue : le programme de formation reste ouvert aux personnes qui ont terminé leur formation. Il consiste en cours et séminaires théoriques et en présentation de cas cliniques. Elle permet d’approfondir ses connaissances et d’entretenir ses compétences.


La formation dure 3 ans au moins et s’adresse à des personnes titulaires de titre en médecine ou en psychologie et aux titulaires du DES de sophrologie, désirant devenir sophroanalyste. Elle consiste en deux cycles d’enseignement de 1200 heures:

  • 400 heures d’enseignement théorique (cours, séminaires théorique et clinique).
  • 200 heures de supervisions.
  • 300 heures minimum de sophroanalyse personnelle et de sophrothérapie analytique.
  • 300 heures d’activité sophroanalytique avec présentation de 2 sophrothérapies et 4 sophroanalyses achevées.
La Certification
Le DES de sophrologie analytique est délivré par la Faculté Européenne de Sophrologie.

Il repose sur les pièces justificatives suivantes :

  • Attestation de la pratique clinique.
  • Attestation de l’enseignement théorique.
  • Attestation de la supervision.
  • Attestation de l’expérience sophroanalytique personnelle.
  • Attestation de la prise en charge de « cas » en sophroanalyse et en sophrothérapie.


Le but de ce 1° séminaire de 4 jours de sophrologie analytique est d’introduire les participants à la démarche dans son aspect théorique, clinique et pratique, il constitue la première étape d’une formation qui sera approfondie :

  • Acquérir les notions théoriques de base en sophroanalyse et en psychopathologie clinique.
  • Apprendre à construire et à présenter un cas, sous l’angle de la sophroanalyse.
  • Connaître les bases des différentes modalités d’intervention sophroanalytique.
  • Confronter son identité de thérapeute à celle des autres dans un cadre d’analyse collectif.

L'Edhes

L'Ecole des Hautes Etudes de Sophrologie et Bioanalyse (EDHES) a commencé ses activités en 1971, en tant que Centre de Sophrologie de Paris, et a évolué ensuite pour devenir en 1988 faculté libre...

La sophrologie

La Sophrologie est une science, un art thérapeutique et une philosophie. C’est une science qui a pour objet l’étude de la conscience humaine et de ses modifications par des moyens physiques, chi...

Déontologie

La convention européenne de déontologie est une proposition de règles et de valeurs qui ont pour objet de servir aux hommes et aux femmes qui se destinent à la pratique de la sophrologie quel que ...
Remonter