Partager cette page sur FacebookPartager cette page sur TwitterPartager cette page sur Google +Linkedin
A- A A+

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est une approche psychothérapique dont les principes originels ont été posés par Robert Desoille, vers 1925. Aujourd’hui, cependant les continuateurs ont pris leurs distances par rapport aux principes de base. Cette évolution ne constitue pas un reniement, mais un approfondissement.

Ce qui demeure de la méthode de Desoille est l’intérêt porté aux possibilités thérapeutiques d’un « imaginaire mis en mouvement » car la dynamique psychologique à laquelle est référé le matériel symbolique, apporté par le patient, s’inscrit le plus souvent dans une perspective psychanalytique freudienne, ouverte quelquefois aux apports de Jung. Jacques Launay considère le RED,aujourd’hui, comme une authentique démarche analytique permettant au patient de modifier ses relations avec son inconscient
L’inconscient, dans le rêve éveillé, s’exprime dans une dimension symbolique spécifique qui peut emprunter parfois ses situations et ses personnages aux contes, aux légendes et aux mythes. Le patient est invité à se centrer sur l’univers intérieur de ses images et à être attentif aux sensations, aux émotions et aux sentiments qui les accompagnent.

Le RED se différencie d’une cure analytique par la place qu’y occupe le transfert. Ce dernier n’est certes pas absent, mais il n’est pas favorisé par le thérapeute, qui ne cherche pas l’éclosion d’une névrose de transfert. Il essaie plutôt d’en minimiser les effets. La relation entre le patient et le thérapeute est médiatisée par le rêve éveillé où les éléments transférentiels peuvent s’exprimer symboliquement et être abordés avec une plus grande distance. Aussi le thérapeute est-il davantage un interlocuteur et un compagnon qui chemine aux côtés du patient au long de son voyage dans les contrées oubliées de son psychisme.

Robert Desoille a dégagé dans sa pratique six thèmes exploratoires impliquant des objets ou des personnages symboliques et représentant différentes situations auxquelles chacun se trouve confronté : l’épée, le vase, la sorcière, le sorcier, le dragon, la belle au bois dormant ; d’autres thèmes ont été ajoutés par la suite, comme la descente au fond de la mer, le miroir, le masque,…. Mais la pratique actuelle va dans le sens d’une utilisation moins systématique de ces thèmes. Il s’agit avant tout de permettre au patient, par la médiation du langage RED et la prise de sens secondaire de son matériel symbolique, de retrouver sa vérité inconsciente, sans idée préconçue et sans systématisation préétablie.

L'Edhes

L'Ecole des Hautes Etudes de Sophrologie et Bioanalyse (EDHES) a commencé ses activités en 1971, en tant que Centre de Sophrologie de Paris, et a évolué ensuite pour devenir en 1988 faculté libre...

La sophrologie

La Sophrologie est une science, un art thérapeutique et une philosophie. C’est une science qui a pour objet l’étude de la conscience humaine et de ses modifications par des moyens physiques, chi...

Déontologie

La convention européenne de déontologie est une proposition de règles et de valeurs qui ont pour objet de servir aux hommes et aux femmes qui se destinent à la pratique de la sophrologie quel que ...
Remonter